Les différentes sources de trafic web à exploiter pour votre SEO

Généralement, un site web reçoit chaque jour de nombreux visiteurs. Ceci pourrait se faire depuis quelques sources. Il est important d’assurer l’équilibre de son audience, et de connaître son exploitation vis-à-vis des trafics. L’idée principale serait de gagner une bonne visibilité et d’améliorer la notoriété et l’image de marque du site e-commerce. En effet, de nombreuses entreprises feront le plus souvent appel à une agence SEO pour optimiser son référencement. Ainsi, voici les différentes sources de trafic web à exploiter pour son SEO :

Le trafic organique

Le trafic organique est une source qui permet d’apporter le plus de trafic pour son site web. Ce trafic est directement approprié à sa stratégie de contenu et de SEO. En cliquant ici, vous trouverez une des meilleures agences de référencement qui vous donne les fondamentaux du SEO, et vous aide à appliquer certainement cette source de trafic. Les requêtes saisies sur les moteurs de recherche (Google) seront ensuite ressorties. De ce fait, les requêtes demandées se centralisent sur 2 points clés, notamment : le mot-clé générique et l’expression-clé, qui sont utilisés dans un ou plusieurs contenus.

Le trafic referral et le trafic direct

En général, le trafic referral, ou aussi appelé trafic référent, est une source indirecte. Il s’agit ici que ce trafic utilise des liens dans des différents sites ou médias vers son article de blog. En effet, si le site a rédigé un article et qu’il a souligné un lien dans ceci, il gagnera probablement du trafic referral, car le lien est provenu dans l’un de ses articles de blog. Et pour parvenir à développer ce trafic, une campagne de netlinking devrait être mise en place dans le but de faire de son site un site référent. Pour cela, il est très recommandé de faire toujours appel à une agence SEO.

Pour le trafic direct, il est associé principalement aux internautes. Ils saisissent ses requêtes sur l’URL dans un certain navigateur, puis ils pourront mettre l’un des liens du site en favori, d’où ceci est considéré comme un trafic direct (dès le moment où ils ont cliqué dessus).

Le trafic social et le trafic provenant des partages de liens

En effet, le trafic social est une sorte de gage de visibilité vérifiée sur les réseaux sociaux. Il provient certainement de l’ensemble des contenus partagés sur ces derniers. Et au moment où les internautes cliquent sur les liens destinés sur ses contenus, le site gagnera en retour du trafic social.

En outre, le trafic provenant des partages de liens concernent notamment : les newsletters, les e-mailings, les systèmes de signatures et de notifications mails. Le site pourrait gagner ainsi plus de trafic grâce à ces liens destinés vers ses contenus web. Ces liens sont placés généralement dans un document numérique, afin que ses contenus phares et son site même puisse être connus. Ce système permettra aux internautes de s’inscrire ou de s’abonner au site web, afin de se tenir au courant des dernières actus du site.

SEO : Faut-il privilégier les mots-clés génériques ou la longue traine ?
Comment apprendre à rédiger pour le web ?